in

L’alimentation a-t-elle réellement un impact sur les règles et les douleurs menstruelles ?

Il est fréquent de lire des conseils de nutrition pour éviter les règles douloureuses et diminuer l’abondance de ses règles, mais qu’en est-il vraiment ? Le cycle menstruel féminin est partiellement dirigé par l’œstrogène. Les quantités de cette hormone dans le sang varient notamment selon la quantité de graisses dans l’organisme. La nourriture peut donc avoir un impact sur les cycles menstruels, mais pas toujours celui auquel on pense.

Peut-on contrôler les règles abondantes grâce à un régime ?

Les personnes en surpoids ou en sous-poids excessifs remarquent systématiquement une dérégulation de leurs cycles, voire une disparition des menstruations. Ce phénomène est très problématique, car il signale un dérèglement hormonal lié à l’alimentation. Il est inutile de chercher à modifier l’abondance de ses règles grâce à son alimentation. Si vous y parvenez, alors votre régime est dangereux pour votre santé.

Il est donc essentiel de bien manger pour être en bonne santé. Tant pis si cela n’a aucun impact sur vos règles. De même, un flux abondant ne doit pas vous rendre moins exigeantes sur la qualité de vos protections. Des solutions comme Gina permettent d’avoir accès à des protections efficaces et bio à des tarifs tout à fait raisonnables et en toute simplicité.

Votre régime peut diminuer les douleurs menstruelles

S’il est inutile et dangereux de vouloir influencer l’abondance de ses règles, votre alimentation peut diminuer vos douleurs menstruelles. En fait, pendant vos règles, votre corps sécrète la prostaglandine pour accélérer l’expulsion de l’endomètre. Cette hormone bien pratique a l’inconvénient de provoquer des crampes à l’estomac.

Or, ces crampes et leur impact peuvent être limités grâce à une alimentation saine et équilibrée. Pensez donc à manger principalement des légumes, bouillis si possible. Favorisez les aliments riches en calcium, mais évitez les laitages. Enfin, mangez des fruits en abondance, mais évitez l’acidité. Cherchez ceux qui contiennent de la vitamine B6, excellente pour l’énergie et le moral.

Les aliments à éviter lorsque l’on a ses règles

Aucun aliment n’est prohibé avant ou pendant les règles. Cependant, pour prendre soin de soi et limiter les conséquences désagréables des menstruations, il faut éviter certains aliments. En priorité, ceux qui irritent le système digestif : le café, la bière, la charcuterie, les aliments frits, etc.

Enfin, vous avez tout intérêt à vous éloigner des aliments riches en sucres et en sel. Ils augmentent la glycémie et la rétention d’eau, ce qui provoque des fringales et des hypoglycémies très pénibles en période de menstruation.

Laisser un commentaire

Le nettoyage à la vapeur, la nouvelle tendance

6 conseils à appliquer dès 30 ans pour s’épargner un lifting à 50 ans