in

L’autobronzant, pour avoir un teint superbe en toute saison !

Vous rêvez d’avoir un beau teint hâlé sans agresser votre peau avec les rayons du soleil ? Vous pouvez faire confiance à l’autobronzant. Il s’agit d’un produit cosmétique qui permet d’avoir un effet retour de vacances sans quitter sa maison. Je vous explique de quoi il s’agit ainsi que les astuces pour maximiser l’action de votre autobronzant.

L’autobronzant : comment et quand l’appliquer ?

L’autobronzant fonctionne grâce à la molécule de DHA (Dihydroxyacétone) qui agit sur les acides aminés de la peau pour la colorer. C’est un actif naturel, qui ne pénètre pas dans les couches de l’épiderme contrairement aux rayons UV. Il se présente comme une belle alternative aux cabines UV dont les résultats peuvent être désastreux lorsque l’identification du prototype ou la durée du bronzage sont mal choisies. Vous pourrez l’utiliser tous les jours sans endommager votre peau pour un bronzage immédiat et sur mesure.

Le produit a la côte en été, mais il est également possible d’utiliser un autobronzant pour réchauffer son teint en hiver. Il permet d’éliminer le teint pâle en hiver et d’avoir bonne mine. De plus, les autobronzants dernière génération ne se contentent plus de dorer le teint. Ce sont de véritables soins tout-en-un qui revitalisent la peau. Grâce à des agents ultra hydratants et nourrissants, ils luttent contre le dessèchement et les imperfections de la peau en hiver.

Comment choisir son autobronzant ?

L’autobronzant existe sous forme de spray à vaporiser puis à étaler avec la paume des mains. On le retrouve également sous forme de gel à texture fraîche, matifiante et dépourvue de corps gras. Elle est recommandée pour les peaux grasses contrairement à la mousse ou la crème autobronzante qui se révèle idéale pour les peaux sèches. La mousse présente une texture fondante qui favorise la répartition homogène du produit et une hydratation en profondeur. En outre, vous pourrez vous procurer des lignettes à glisser dans votre sac pour de petites retouches au cours de la journée.

Bien que le format lait soit plus adapté au corps, c’est à vous de décider de la façon dont vous souhaitez utiliser votre produit. Par ailleurs vous devez faire attention à la concentration du produit. Si les peaux mates peuvent pratiquement tout se permettre, ce n’est pas le cas pour les peaux claires. Celles-ci devront choisir un produit favorisant un hâle progressif pour éviter le teint orange tant redouté.

Les règles d’or à respecter

Avant d’appliquer un autobronzant, il est important de préparer la peau pour empêcher la concentration du produit sur certaines parties du corps. Il est donc conseillé de bien nettoyer les cellules mortes de la peau avec un gommage en insistant bien sur tout le corps. Ensuite, il faudra hydrater la peau pour permettre à l’autobronzant de mieux adhérer afin d’éviter les démarcations disgracieuses.

Pendant l’application, faites des mouvements circulaires puis étirez le produit avec légèreté jusqu’à obtention du teint désiré. Il vous suffira ensuite de patienter un moment avant de vous habiller. Cependant, vous devez faire attention à ne pas trop en mettre au niveau des cils, les sourcils et la racine de cheveux. En cas de ratage, utilisez un citron ou un mouchoir imbibé pour éliminer les taches et le surplus. Pour faire durer votre bronzage, une application une fois par semaine suffira. Vous êtes désormais bien informé pour bronzer discrètement chez vous ! N’oubliez pas que l’autobronzant ne remplace pas votre crème solaire bio et vegan. Protégez donc votre peau avant toute exposition au soleil.

Laisser un commentaire

Tout savoir sur les masques en tissu

Saint-Valentin 2021 : les cadeaux qui sont des valeurs sûres pour votre moitié