in

Soins bébé : où en sont les produits français ?

Les soins 100% français pour bébé sont le nouveau « dada » des jeunes parents. Ce qui n’est pas étonnant puisque les produits disponibles sur le marché sont conformes à la loi, aux exigences et aux normes en vigueur. Comme il n’est pas toujours évident de s’y retrouver parmi les certifications, voici les principaux labels qui vous aideront à faire les meilleurs choix en matière de produits de soins pour bébé.

Le liniment bébé à base d’huile d’olive : un produit certifié par Ecocert

Le label Ecocert est certainement le plus répandu en France et en Europe. Afin de garantir l’origine des produits, l’organisme développe un référentiel pour les cosmétiques écologiques et biologiques. Donc, pour être certifié, un produit de soin doit présenter un caractère biodégradable.

Quant aux ingrédients utilisés, ils doivent être issus de ressources renouvelables. Conformément aux exigences, le liniment Little Big Change est naturel, sans parabènes, sans colorants et sans phénoxyéthanol. Ce soin pour les fesses de bébé à base d’huile d’olive réduit les risques de rougeurs cutanées. Il suffit de l’appliquer sur une lingette en coton et de nettoyer le siège. Sachez aussi que ce produit, testé sous contrôle dermatologique, peut être utilisé dès la naissance de bébé.

Il s’avère tout aussi judicieux de distinguer les deux labels Ecocert. La mention « cosmétique biologique » est en effet apposée sur les produits qui contiennent au moins 95% de composants issus de l’agriculture biologique. Quant au label Ecocert « cosmétique écologique », il atteste la présence d’au moins 50% d’ingrédients issus du l’agriculture bio dans un soin.

Cosmos : l’un des derniers nés des labels européens

Dans la plupart des cas, les mentions « bio » ou « naturel » sur les emballages des produits ne sont qu’une simple stratégie marketing. Restez donc prudent et fiez-vous aux labels surtout lorsqu’il s’agit de choisir des soins pour bébé. C’est dans cette optique que fut créé le label Cosmos dont l’objectif consiste à harmoniser les standards existants. Il regroupe ainsi de nombreux labels européens dont Ecocert, Cosmebio, BDIH, ICEA ou encore Soil Association.

Les produits éligibles contiennent 95% d’ingrédients naturels issus de l’agriculture biologique. Les ingrédients soupçonnés néfastes pour la santé sont systématiquement exclus. Le label prône les packaging optimisés, réutilisables ou recyclables (pas de PVC, ni d’OGM et encore moins de polystyrène).

Le logo Nature et Progrès

La mention « Nature et Progrès » est apposée sur les produits ayant subi des contrôles spécifiques réalisés par une association de consommateurs et de professionnels. Ce qui implique la conformité à un cahier des charges très exigeant et qui s’adresse à des agriculteurs très engagés sur le plan écologique. Ce logo garantit que les composants d’origine végétale et animale sont 100% bio. Autrement dit, l’exclusion des ingrédients de synthèse, des OGM et des nanoparticules est de mise.

Le label NATRUE

Le label NATRUE est assorti de normes particulièrement élevées en termes de définition de la naturalité des produits de soins et des cosmétiques. Le but étant d’aider au mieux les consommateurs à reconnaître les véritables produits naturels et biologiques. Un Comité scientifique indépendant se doit donc d’accepter ou d’interdire les produits conformes aux critères prédéfinis. En pratique, la vérification de la conformité des produits se déroule en deux phases.

Cela débute par une vérification de la formulation et des ingrédients. Les certificateurs approuvés NATRUE inspectent ensuite le site de production. Concernant ce label, une re-certification s’impose tous les deux ans. De son côté, l’IOAS opère en amont afin de garantir la fiabilité des organismes de certification NATRUE. Ces derniers doivent se conformer à une inspection tous les quatre ans. Ils doivent en effet prouver leurs compétences pour pouvoir exercer les activités de certification qui s’imposent.

La Slow Cosmétique : une récompense et non un label

J’ai très souvent observé la mention « Slow Cosmétique » sur des produits de soins. Du coup, j’ai décidé d’en savoir davantage. Sachez que cette mention récompense les marques qui prônent les formules « propres » et dépourvues de composants synthétiques. Vous trouverez également la notion « Marketing raisonnable » qui prouve que la marque n’encourage aucunement la surconsommation à travers de fausses promesses.

L’importance de choisir des soins Made in France

Les produits de soins made in France pour bébé sont de plus en plus privilégiés par les jeunes parents. Et pour cause, s’ils sont plus accessibles, ils n’en restent pas moins des produits de qualité. Ajoutez-y le savoir et l’efficacité des soins Made in France. Par ailleurs, de nombreuses marques s’orientent vers une démarche zéro déchet. Et dans la même foulée, elles lancent les cosmétiques et les produits de soins solides. Notons aussi que la plupart des entreprises françaises s’engagent également contre le suremballage.

Laisser un commentaire

Prostitution à Genève: une démarche vers la légalisation

Qu’est-ce que le traitement Invisalign?