in

Comment les réseaux sociaux influencent-ils notre manière de manger ?

 

Nos amis Facebook influencent-tils notre manière de manger ?

Selon une récente étude publiée dans le magazine américain Appetite, nous sommes plus susceptibles de suivre les habitudes alimentaires auxquelles nous exposent les réseaux sociaux. Et donc à fonder notre alimentation sur ce que mangent nos contacts.

Montre-moi qui tu suis et je te dirais ce que tu manges ? Cette influence des réseaux sociaux n’est pas forcément négative. Elle nous permet également d’élargir nos horizons culinaires. Explications.

Mangeons-nous comme nos contacts sur les réseaux sociaux ?

Publiée dans la revue Appetite, l’étude avait pour objectif de découvrir si les habitudes alimentaires et les préférences des utilisateurs de Facebook prédisaient leur alimentation. Les chercheurs ont ainsi recruté 369 participants et leur ont demandé de partager leurs perceptions sur la qualité de l’alimentation de leurs contacts sur le réseau social. Puis de noter leurs propres habitudes alimentaires.

En croisant les résultats, l’étude a montré que la perception des participants à l’étude des habitudes de consommation alimentaire de leurs amis Facebook prédisait également de manière significative leurs propres habitudes. Ceux qui considéraient que leurs cercles sociaux étaient plutôt tournés vers la malbouffe ont déclaré en manger plus eux-mêmes. Tandis que ceux qui pensaient que leurs amis mangeaient plus de fruits et de légumes et évitaient les sodas ont également adopté ces habitudes.

Ces résultats devraient donc nous inciter à réfléchir à ce que nous regardons sur les réseaux sociaux. Mais aussi à la manière dont nos propres habitudes affectent les autres. Ce qui implique de faire le plein en fruits et légumes frais. Et de commencer à cuisiner maison, en préparant des soupes fraîchement mixées. Ou, pour l’été, en se mettant au bbq healthy et en faisant rôtir des fruits et légumes de saison. Le catalogue Action regorge de bonnes idées pour s’équiper à petit prix (barbecue, blender, plancha électrique). Et ainsi devenir un véritable chef pour impressionner et inspirer ses contacts sur les réseaux sociaux.

Une influence positive sur nos habitudes alimentaires ?

Finalement, l’influence que possèdent les réseaux sociaux sur notre alimentation n’est pas, comme nous avons tendance à le penser, forcément négative. Ces plateformes ont en effet tendance à élargir nos horizons en matière d’habitudes alimentaires, et de nous offrir une fenêtre sur des cultures culinaires lointaines, de nouveaux super-aliments, et des spécialités originales et savoureuses.

Nous devenons ainsi plus aventureux en ce qui concerne le contenu de notre assiette, et sommes plus prompts à essayer des recettes fusions. Bref, les réseaux sociaux sont un puissant moteur d’expérimentations en cuisine. Le rapport visuel à notre nourriture, même s’il peut en agacer certains au restaurant, est aussi un rappel que nous ne mangeons pas uniquement avec nos papilles gustatives. Mais aussi avec nos yeux. Un bon moyen non seulement de s’amuser avec les couleurs et les textures. Et de profiter pleinement de chaque repas.

Les réseaux sociaux ont certes changé notre manière de manger, mais parfois pour le meilleur. Comme pour tous les autres aspects de notre quotidien, le tout est de faire le tri dans ces contacts comme dans les comptes que nous suivons sur Instagram. Et de s’entourer de sources d’influence positives, qui nous encourageront à manger plus sainement et plus varié !

Laisser un commentaire

ONCE LANCE “THE LOVE EXPERIMENT” Le premier algorithme de matching créé par une équipe 100% féminine

Pourquoi et comment choisir une tente pour sa réception ?